Expositions

Le Service des archives organise, en personne et en ligne, des expositions de nos collections pour raconter l’histoire de BMO. Notre objectif est de vous permettre de mieux comprendre les moments déterminants de notre histoire.

BMO et l’agriculture

Au cours de son histoire longue de plus de 200 ans, BMO a entretenu une relation étroite avec la communauté agricole, aidant les agriculteurs à progresser vers l’atteinte de leurs objectifs personnels et financiers. Cette exposition porte sur les nombreuses façons dont BMO a favorisé la croissance économique du secteur agricole et a établi des liens avec les hommes et les femmes qui composent cette importante communauté.

1836 – L’agriculture et les premiers jetons de la Banque de Montréal

Les jetons « Trade & Agriculture » de la Banque, frappés pour la première fois en 1836, témoignent de la relation de longue date de celle-ci avec l’agriculture comme activité économique. On appelait ces jetons « sous à bouquet » car le côté face était orné de roses, de chardons et de trèfles – symboles de l’Angleterre, de l’Écosse et de l’Irlande respectivement – retenus par un ruban. Le bouquet sur le jeton de BMO comprenait également des épis de blé, pour représenter l’une des principales exportations agricoles du Canada.

Image : Jeton Trade & Agriculture, 1836.

1881-1913 – La Porte de l’Ouest

Grâce à la construction du chemin de fer Canadien Pacifique en 1881 et à la solide campagne promotionnelle pour la colonisation de l’Ouest à compter de 1896, Winnipeg et ses environs ont connu un essor démographique important. La communauté agricole a particulièrement pris de l’expansion à mesure que le blé Marquis, aussi connu sous le nom de blé de force no 1 du Manitoba, s’est fait connaître pour son potentiel de rendement élevé et son adaptabilité aux conditions de culture du sol de prairie.

La Banque de Montréal a ouvert une succursale à Winnipeg en 1877 afin de continuer à faire croître le cœur du commerce des céréales au Canada. Cette présence établie a permis à la Banque d’offrir un financement essentiel aux producteurs céréaliers et aux commerçants qui cherchaient à progresser vers l’atteinte de leurs objectifs agricoles et financiers.

Image : Photographie de la succursale principale de Winnipeg, vers 1913.

Seconde Guerre mondiale – L’agriculture sur le front intérieur

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Banque de Montréal s’est engagée à soutenir la production alimentaire non seulement pour la consommation intérieure, mais aussi pour l’exportation vers la Grande-Bretagne et les troupes en première ligne.

Les publicités de l’époque présentaient des options de financement détaillées pour l’augmentation de la production dans les fermes et de l’exportation vers la Grande-Bretagne. Les agriculteurs trop occupés par la production alimentaire pour se rendre à la banque pouvaient également effectuer des transactions par la poste.

Image : « Farmers… You Can Borrow For Peace or War Production », publicité, 1941.

1944 – Prêts destinés aux améliorations agricoles

La Loi sur les prêts destinés aux améliorations agricoles du gouvernement fédéral a facilité l’accès à des prêts à court et à moyen terme pour les agriculteurs. Ces prêts avaient deux objectifs. Premièrement, ils visaient à permettre aux agriculteurs de maximiser leur production grâce à l’achat d’équipement moderne et de bétail additionnel. Deuxièmement, ils permettaient aux agriculteurs de se munir de systèmes de chauffage et de réfrigération, entre autres, pour améliorer les conditions de vie dans les fermes.

Les prêts destinés aux améliorations agricoles ont été particulièrement populaires auprès des clients de BMO. En 1966, la Banque avait accordé de ces prêts à plus de 45 700 agriculteurs.

Image : Brochure sur les prêts destinés aux améliorations agricoles, 1946.

Années 1960 – Commerce du blé avec la Chine

En 1929, A. S. Minnion (directeur, Affaires étrangères) a visité la Chine. Il a rencontré plusieurs Canadiens qui faisaient des affaires à Shanghai, y compris un représentant de la Commission canadienne du blé, qui a exprimé le besoin de services bancaires canadiens en Chine.

Ce besoin n’a fait qu’augmenter dans les années 1960, alors que le blé représentait 93 % des exportations canadiennes vers la Chine. Étant l’une des rares banques en Amérique du Nord qui finançait des transactions commerciales avec la Chine à l’époque, la Banque de Montréal a joué un rôle essentiel dans la facilitation des exportations agricoles du Canada.

Image : Photographie du bureau de représentation de la Banque de Montréal, Hong Kong, vers 1969.

1965-1967 – Prix des leaders du secteur agricole, à l’occasion du centenaire du Canada

Pour souligner le centenaire du Canada et le 150e anniversaire de la Banque, BMO a remis 2 000 $ à 50 agriculteurs pour la réalisation d’un projet. Les prix visaient à aider les agriculteurs canadiens à contribuer de manière notable au développement des régions rurales du Canada.

Des instructions ont été distribuées en novembre 1965 et deux comités ont par la suite été formés dans l’Est et l’Ouest du Canada afin de sélectionner les gagnants dans le bassin de 700 candidats.

Les lauréats, dont certains n’avaient que 22 ans, ont proposé des projets variés portant aussi bien sur la production et la commercialisation de pommes de terre de semence que sur le leadership féminin au sein d’entreprises agricoles. La Banque a également commandité des séminaires pour les lauréats afin de s’assurer que les projets puissent être menés à bien.

Image : Photographie des lauréats des prix des leaders du secteur agricole lors d’un séminaire à Fort Garry, à Winnipeg, 1966.

1978 – Le début des services agricoles

En 1978, BMO a lancé la campagne des services agricoles. Elle a été conçue pour illustrer les nombreux services variés que la Banque fournissait pour tenir compte de la complexité croissante de l’agriculture canadienne.

Des brochures et des publicités, qui ont continué d’être imprimées jusqu’au milieu des années 1980, contenaient des renseignements sur les prêts hypothécaires aux agriculteurs et les placements agricoles, les prêts à taux fixe pour le bétail, le financement pour la machinerie et l’assurance crédit pour les exploitations agricoles.

Image : Brochure sur les services agricoles, 1978.

De 1996 jusqu’à aujourd’hui – Farm Family Awards

BMO continue de renforcer sa relation avec les agriculteurs en collaborant chaque année avec le Stampede de Calgary pour présenter les Farm Family Awards. Les prix récompensent les familles d’agriculteurs du sud de l’Alberta qui ont contribué à changer les choses dans leur collectivité et dans le secteur agricole de la province. Les lauréats sont honorés dans le cadre d’une réception de remise de prix lors du Stampede, en présence du ministre de l’Agriculture de l’Alberta.

Image : Photographie d’une affiche commémorative pour l’entrée de la ferme, tenue par un lauréat des Farm Family Awards, 2018.