Expositions

Le Service des archives organise, en personne et en ligne, des expositions de nos collections pour raconter l’histoire de BMO. Notre objectif est de vous permettre de mieux comprendre les moments déterminants de notre histoire.

Fusions et acquisitions

L’histoire de BMO est riche en fusions et acquisitions qui concernent tant des banques locales que de grandes sociétés qui partagent notre raison d’être – Avoir le cran de faire une différence dans la vie, comme en affaires. Certaines fusions ou acquisitions ont façonné l’histoire de la Banque, tandis que d’autres ont changé le cours de l’histoire du secteur bancaire. Chaque acquisition a engendré des occasions uniques de croissance ainsi que la possibilité d’aider de nouveaux clients, et les collectivités diversifiées que nous sommes fiers de servir, à faire des progrès.

La Banque du Canada (1818-1831)

En 1818, la Banque du Canada a été établie à Montréal, tout comme la Banque de Montréal. La banque a connu l’instabilité économique des années 1820, y compris une dépression en 1826, avant son acquisition en 1831.

Image : Banque du Canada, Montréal, billet de 1 $, 1er janvier 1822.

The Bank of the People (1835-1842)

La Bank of the People a été fondée dans le Haut-Canada en 1835. Sa succursale de Toronto était située au coin des rues King et Bay, à l’endroit même où la First Canadian Place (FCP) sera construite en 1975. La Banque de Montréal a acquis la Bank of the People en 1842, lui permettant ainsi d’établir une présence continue en Ontario.

Image : The Bank of the People, Toronto, billet de 8 $, 1840.

L’Exchange Bank of Yarmouth (1869-1903)

L’Exchange Bank a été fondée en 1869 à Yarmouth, en Nouvelle-Écosse, dans un contexte de forte expansion de l’industrie de la construction maritime de la ville. En acquérant l’Exchange Bank en 1903, la Banque de Montréal amorçait une série d’acquisitions qui allaient soutenir son expansion dans les provinces de l’Atlantique.

Image : Photographie de la succursale de Yarmouth, ancien édifice de l’Exchange Bank of Yarmouth, vers les années 1940.

La People’s Bank of Halifax (1864-1905)

La People’s Bank of Halifax a été fondée en 1864. Au moment de son acquisition en 1905, elle exploitait 24 succursales, dont 15 dans les Maritimes.

Image : Photographie de la succursale de Cookshire de la People’s Bank of Halifax devant laquelle posent deux employés, vers 1900.

La People’s Bank of New Brunswick (1864-1907)

La People’s Bank of New Brunswick a été fondée en 1864 à Fredericton. Archibald Drummond Fitz Randolph et sa famille l’ont gérée pendant quatre décennies avant son acquisition en 1907.

Image : People’s Bank of New Brunswick, Fredericton, billet de 5 $ sur lequel figure le fondateur, Archibald Drummond Fitz Randolph, 22 juin 1897.

L’Ontario Bank (1857-1906)

L’Ontario Bank a été fondée en 1857. Au moment de son acquisition en 1906, elle exploitait 22 succursales en Ontario et au Québec..

Image : Ontario Bank, billet de 5 $, 1888.

La Bank of British North America (BBNA) (1836-1918)

La Bank of British North America a été fondée en 1836 à Londres, en Angleterre. Elle disposait d’un vaste réseau de succursales qui s’étendait de St. John’s, à Terre-Neuve, jusqu’aux provinces de l’Atlantique et au Centre du Canada. Après trois années de longues négociations, la Banque de Montréal fait l’acquisition de la Bank of British North America en 1918.

Image : « Bank of British North America, St. John’s, Terre-Neuve – édifice érigé en 1849 » , lithographie de W. Spreat, vers 1897.

La Banque des Marchands du Canada (1861-1922)

La Banque des Marchands a été fondée en 1861 à Montréal. Grâce à l’acquisition de la Banque des Marchands en 1922, la Banque de Montréal a été l’une des premières institutions à offrir des services à Winnipeg.

Image : Photographie de la succursale de Castor de la Banque des Marchands, montrant les employés F.R Pike et Shorty Riggs (sur le pas de la porte, de gauche à droite) ainsi que des hommes d’affaires et des commerçants locaux, 1909.

La Banque Molson (1853-1925)

La Banque Molson a été fondée à Montréal en 1853. Le lien entre la Banque de Montréal et la Banque Molson remonte avant même l’acquisition de cette dernière en 1925. Les fondateurs et plusieurs présidents subséquents de la Banque Molson étaient des descendants de John Molson, l’un des premiers présidents de la Banque de Montréal.

Image : Photographie de la succursale de Chicoutimi de la Banque Molson , avec affichage en français et en anglais, vers 1907.

Newfoundland Savings Bank (1834-1962)

La Newfoundland Savings Bank a été fondée à St. John’s en 1834. Elle a d’abord servi de ministère au gouvernement provincial. Un ralentissement économique dans les années 1890 a obligé Terre-Neuve à inviter d’autres institutions bancaires canadiennes dans la province, dont la Banque de Montréal, qui a acquis la Newfoundland Savings Bank en 1962. En 1985, la Banque a fait don à la ville de St. John’s de cette succursale historique.

Image : Livret de la Newfoundland Savings Bank sur lequel est apposé un autocollant indiquant que le successeur est la Banque de Montréal, vers les années 1950-1960.

Harris Bank (1882-1984)

Harris Bank (à l’origine N.W. Harris & Co.) a été fondée en 1882 à Chicago par Norman Wait Harris. La Banque de Montréal a été la première banque canadienne à acquérir une banque américaine, en 1984.

Image : Photographie montrant William D. Mulholland (à gauche), président du conseil de la Banque de Montréal, tenant avec son homologue B. Kenneth West (à droite), de Harris Bankcorp, une médaille commémorative lors de la conclusion de l’acquisition de la Harris Bank par la Banque de Montréal, 1984.

Nesbitt Thomson (1912-1987)

Nesbitt Thomson, l’une des plus anciennes sociétés de placement au Canada, a été fondée par A. J. Nesbitt de Montréal (Québec) et P. A. Thomson de Hamilton (Ontario), en 1912. L’acquisition de Nesbitt Thomson en 1987 a permis à BMO de devenir la première banque canadienne à charte à acquérir une société de placement canadienne.

Image : Médaille commémorant l’acquisition de Nesbitt Thomson, 1987.

Burns Fry (1925-1994)

L’un des plus importants courtiers en actions et titres de créance canadiens, Burns Fry est issu de la fusion de deux sociétés établies à Toronto : Fry Mills Spence (fondée en 1925) et Burns Bros. & Denton (fondée en 1932). La société a été acquise en 1994. Burns Fry a fusionné avec Nesbitt Thomson pour former BMO Nesbitt Burns la même année, puis une fusion avec Harris a eu lieu pour former Harris Nesbitt en 1999.

Image : Photographie de la conférence de presse annonçant la fusion Nesbitt Burns, en présence d’Aubrey Baillie, de John MacNaughton, et de Brian Steck (de gauche à droite), 1994.

Suburban Bancorp (1961-1994)

Après l’assouplissement de la réglementation de l’Illinois concernant les succursales bancaires, en 1981, Suburban Bancorp fut l’une des premières sociétés de portefeuille contrôlant plusieurs banques à s’établir en vertu des nouvelles règles. Elle a ainsi regroupé un réseau de banques dont son fondateur, Gerald F. Fitzgerald, avait commencé le rassemblement en 1961. En 1994, Suburban fusionne avec la Harris Bank, doublant ainsi la présence de la Banque et permettant à BMO de franchir la première étape de sa mission, soit d’étendre la présence de la Harris Bank à toute la région de Chicago. Deux ans plus tard, avec l’acquisition de la Household Bank, BMO Harris a haussé le nombre de ses établissements à 140 et comptait alors parmi les plus importants réseaux de banques locales en Illinois.

Image : Carte des banques et des succursales de Suburban Bancorp à l’ouest et au nord-ouest de Chicago, 1961-1994.

myCFO (1999-2002)

Fondée en 1999 en Californie, myCFO a pour mission d’offrir des services de placement et des services-conseils aux familles à valeur nette élevée. Son acquisition en 2002 a permis à BMO d’étendre sa présence aux États-Unis, en particulier au Colorado et en Géorgie.

Gerard Klauer (1989-2003)

La firme Gerard Klauer a été fondée en 1989. L’acquisition en 2003 de cette firme de New York et la fusion avec Harris Nesbitt ont procuré à BMO une base solide aux États-Unis pour ses services de recherche, de vente et de négociation d’actions pour le secteur institutionnel.

Image : Photographie d’une nouvelle enseigne à l’extérieur de la salle des marchés de Harris Nesbitt Gerard, à New York, dévoilée par Eric Tripp, vice-président du conseil de BMO Nesbitt Burns, et Manny Gerard, président du conseil de Gerard Klauer (de gauche à droite), 2003.

Compagnie d’Assurance-Vie AIG du Canada (1919-2009)

La Compagnie d’Assurance-Vie AIG du Canada (AIG Vie du Canada) faisait auparavant partie d’American International Group Inc., une société qui exerce des activités d’assurance vie depuis 100 ans. L’acquisition d’AIG Vie du Canada en 2009 a permis à BMO de poursuivre son objectif de devenir un guichet unique pour les besoins financiers et de placement des clients.

Image : Photographie d’une enseigne de BMO Assurance installée au 60 Yonge Street à la suite de l’acquisition d’AIG Vie du Canada, Toronto, Ontario, 2009. Crédit : Plexman Studio

Marshall & Ilsley (M&I) (1847-2011)

M&I a été fondée par Samuel Marshall et Charles Ilsley à Milwaukee, au Wisconsin, en 1847. Après l’acquisition de M&I en 2011, la Banque de Montréal est passée au onzième rang des banques nord-américaines, selon le nombre de succursales.

Image : « The Magic Word », brochure de M&I, 1926.

Bank of the West (1874-2023)

Bank of the West a ouvert ses portes à San Jose, en Californie, sous le nom de Farmers National Gold Bank en 1874. Cette acquisition, la plus importante de l’histoire des banques canadiennes, constitue une étape majeure des 205 années d’existence de BMO et le place au huitième rang des banques d’Amérique du Nord selon la valeur de l’actif.

Image : Illustration du siège de direction de Bank of the West (alors la First National Bank of San Jose), 1927.